„Le dernier jour d’un condamné”, une leçon d’humanité signé Victor Hugo

Place à une nouvelle rubrique ! Dans cette dernière, le but n’est pas de critiquer un livre que j’aurai lu, mais d’analyser et décortiquer une oeuvre, découvrir la volonté de son auteur, mais aussi comprendre les enjeux entourant celle-ci. Si je ne peux vous promettre une objectivité sans faille, je peux vous garantir que j’ai quelques histoires à vous raconter. 

Les derniers moments d’un être que la justice a condamné à mort. Espoir et désespoir, joies et souffrances ainsi que le séisme moral que subit cet homme (source : SensCritique).

81awaSkM3oL.jpg

Alors qu’il n’avait que 26 ans en 1829 (date de la première publication de cette oeuvre), Victor Hugo ne le savait certainement pas, mais il venait d’écrire le plaidoyer politique pour l’abolition de la peine de mort le plus célèbre au monde. En effet, Le dernier jour d’un condamné est une oeuvre qui, sous la forme d’un témoignage…

Vezi articolul original 691 de cuvinte mai mult